L’oeil linguistique (🇫🇷)

Aujourd’hui, je reviens vers vous pour vous partager les équivalences lexicales (entre le français, l’espagnol, le colombien et le mexicain) que j’ai apprises, après deux semestres d’échange à Bogotá, en Colombie et un semestre au Mexique.

Mais tout d’abord, laissez-moi vous raconter comment j’ai vécu mon intégration linguistique en Amérique du Sud. Moi, la jeune étudiante française à qui on a toujours enseigné l’espagnol d’Espagne. Lorsque je suis arrivée là-bas, en juillet 2018, j’ai commencé à parler avec mon nouvel entourage, toute contente de pouvoir enfin mettre en pratique tout le vocabulaire engrangé au cours de mes 8 années de LV2 espagnol. D’ailleurs, c’est précisément pour cette raison que j’avais décidé de m’expatrier en Amérique du Sud. Je suis une amoureuse de la langue de Cervantès, pour une raison qui m’est inexplicable, encore aujourd’hui. J’ai eu l’opportunité d’effectuer plusieurs séjours linguistiques en Espagne, à la fois touristiques et professionnels, mais à chaque fois, je me sentais plus à l’aise pour m’exprimer à l’écrit, qu’à l’oral. Le temps n’a rien amélioré. Comme toujours, les mots me viennent plus facilement lorsqu’il s’agit de les coucher sur le papier.

C’est alors que je débarque en territoire colombien et que peu à peu je m’habitue, toute fière, à mon nouveau langage. Et forte des compliments de chacune de mes rencontres, qui soulignaient toutes mon bon niveau d’espagnol, je n’hésitais plus à prendre la parole.

Jusqu’au jour où, pendant l’intégration dans ma nouvelle université, des amis ont commencé à se moquer de moi gentiment, à cause de mon accent et de ma façon de parler, beaucoup trop « castellana » (comprendre : d’Espagne), à leur goût.

Cette expérience a atteint des sommets lorsque j’ai désigné mes camarades de classe d’espagnol pour les étrangers par un timide « vosotros » pendant une présentation orale. La professeure m’a dit, et je m’en souviendrai toujours, : « Marina, ici c’est « usted », ne l’oublie pas. ». Le tout accompagné d’un clin d’œil.

Donc, vous l’aurez compris, je me suis vite adaptée à mon nouveau mode de vie, et bien intégrée parmi colombiens et mexicains, grâce à mon apprentissage linguistique quotidien.

Dans cet article, vous trouverez un condensé de mots ou d’expressions espagnoles, ainsi que leurs traductions respectives en colombien, ainsi qu’en mexicain, puisque je suis actuellement au Mexique pour un semestre. Bien sûr, je ne vous répèterai pas les bases que je vous avais enseignées dans un précédent article, à propos de l’utilisation du « usted/ustedes » et du vocabulaire des vendeurs ambulants.

Aquí les va :

🇫🇷 🇪🇸   🇨🇴 🇲🇽
Frère, gros(se) Tío(a), hermano(a) Parcero(a), marica Wey, carnal
Allô Hola Alo, Diga Bueno
Quelques minutes Minutitos Minuticos Minutitos
Puis-je vous aider ? Pase A la orden Pásale
Quoi de neuf ? ¿Qué tal? ¿Qué hubo? ¿Qué onda?
Bazar, désordre Desorden Recocha Desmadre
Cool, dar Guay Chimba, chévere, bacano Chido, padre
D’accord Vale Dale, hágale Sale
Voilà, c’est cela Eso es Así es Ándale, órale, va
Attends Espera Espera Aguanta
Flemme Pereza Pereza Hueva
Fête, soirée Fiesta Rumba Peda
Gars Tipo Man Vato, chavo
Bière Cerveza, caña Pola, birra Chela
Petit Pequeño Pequeño Chico, chaparro
Gueule de bois Resaca Guayabo Cruda
Qu’est-ce qu’il se passe ? ¿Qué pasa? ¿Qué más? ¿Qué pedo?
Marché Mercado Mercado Tianguis
Vrai, vérité Verdad ¿Sí o qué? Neta
Poitrine Pecho Teta(s) Chichi(s)
Fils de p*te Hijo de p*ta, coño Juep*cha, huevón Cabrón, pendejo
Faire gaffe Atención Cuidado Aguas
Boîte de nuit Discoteca Club Antro
Bête, débile Tonto(a) Bobo(a) Menso(a), meco(a), estúpido(a)
C’est gênant Qué vergüenza Qué pena Qué oso
J’adore Me flipa Me gusta Me late
Maïs Maíz Maíz Elote
T-shirt Camiseta Camiseta Playera
Bouchons Embotellamiento Trancón Trafico
Quelqu’un qui s’y croit Creído(a) Gomelo(a) Fresa
Parking Aparcamiento Parqueadero Estacionamiento
Pardon ? ¿Perdón? ¿Perdón? ¿Mande?
Cheveux bouclés Pelo rizado Pelo crespo Pelo chino
Piscine Piscina Piscina Alberca
Douche Ducha Baño Regadera
Blond(e) et/ou Blanc(he) Rubio(a) Mono(a) Güero(a)
Une chose, un objet Una cosa, un objeto Una vaina Una madre
Meuf Tipa Vieja, nena Chava
C’est quoi ce bordel ? ¿Qué mierda es esto? ¿Qué carajo es esto? ¿Qué demonios es esto?
Oui Sip Simón, obvio microbio
Non No Nop Nel (pastel), negativo (pareja)

Et vous, connaissez-vous d’autres expressions coloquiales que je pourrais ajouter à ce tableau ?

Si oui, envoyez-moi un message privé sur le compte Instagram: @loeilprotecteur

Marina

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s